//L’Ordre de l’amitié de la BPO décerné à titre posthume à une bénévole dévouée
  • L’Ordre de l’amitié

L’Ordre de l’amitié de la BPO décerné à titre posthume à une bénévole dévouée

De gauche à droite : Le président du conseil d’administration de la BPO, Tim Tierney, Sue Guarda, Al Tweddle, Pamela Sweet, et la directrice générale de la BPO, Danielle McDonald.

C’est avec un immense plaisir que nous avons honoré madame Helen Tweddle, bénévole dévouée de longue date de l’AABPO, en lui ayant décerné le 9 octobre dernier un prix posthume de l’Ordre de l’amitié de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO).

Ce prestigieux prix est remis par le conseil d’administration de la BPO. Il souligne la contribution volontaire remarquable de personnes, de groupes ou d’associations permettant d’améliorer les services et les programmes offerts à la communauté par la BPO.

Helen Tweddle était une des plus anciennes bénévoles de l’AABPO, en plus d’être membre-fondatrice de la librairie de livres usagés de la succursale Cumberland, The Bookworm, qui a ouvert ses portes en 1999. Elle a été bénévole à la librairie The Bookworm dès les premiers instants. Grâce à son travail bénévole, elle a contribué à recueillir des milliers de dons pour les bibliothèques publiques d’Ottawa.

Originaire de Toronto, Helen est déménagée à Ottawa en 1961 avec son époux. Elle était reconnue comme une bâtisseuse de communauté à Queenswood Heights, et elle a milité sans relâche pour la littéracie et les établissements récréatifs du secteur en s’impliquant auprès de l’AABPO, de l’Association communautaire Queenswood Heights, du premier conseil des bibliothèques publiques de Cumberland, et d’autres organismes locaux.

Son époux, Al Tweddle, et leur fille Sue Guarda ont fièrement accepté l’Ordre de l’amitié en son nom. Ils ont d’ailleurs également tous deux été bénévoles à ses côtés à la succursale de Cumberland.

Lorsqu’elle pense au travail bénévole de sa mère, Sue nous rappelle : « Elle savait à quel point la bibliothèque est essentielle pour encourager la lecture, et ce, à tous les âges et pour tout le monde, et il s’agit d’un des rares endroits où il est encore possible de le faire gratuitement. Tout le monde devrait profiter de ce service de leurs bibliothèques publiques. Et, grâce au bénévolat, elle a eu la chance de rencontrer plusieurs personnes extraordinaires et de se faire de nombreux amis précieux. »

Depuis son décès en mars dernier, les bénévoles et le personnel de la succursale Cumberland ressentent constamment son absence. « Helen était une bénévole hors pair, dont l’altruisme et le dévouement envers la communauté étaient évidents pour tous ceux qui l’ont croisée. Elle nous manquera tous infiniment. » – Vlad Uher, président de l’AABPO

Par |2018-10-23T12:09:19+00:0023 octobre 2018|Catégories : Nouvelles|Mots-clés : , , |0 commentaire

Leave a Reply

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de